« La tête dit oui, le corps dit tetn ». Tu as certainement déjà eu ce sentiment de rejet, de ne pas accepter la situation d’échec au fond de toi et avoir ce sentiment d’injustice. C’est primordial de réussir à dépasser cette émotion/pensée pour surpasser l’échec.

Quand nous avons la tête dans le guidon, nous ne sommes pas objectif. Pour réussir à sortir de cette impasse, il faut prendre du recul. Dans cet article, je t’explique cinq techniques qui m’ont permis d’accepter les situations d’échec.

Voir ce qu’on peut gagner dans la situation

Avouons-le, quand nous rejetons une situation, nous avons tendance à voir le mal partout. Il faut observer objectivement la situation en cherchant le résultat positif pour accepter le changement.

Si dans ton travail, tu as une mission qui ne te plaît pas, pose-toi la question suivante :

« Que puis-je retirer de positif en faisant cette mission ? »

Quand tu auras la réponse, note-la et relis-la en cas de démotivation. Le fait de visualiser positivement la situation, te permettra de te sentir libéré et d’accepter ce qui est.

Extérioriser par l’écrit

Se libérer de toutes nos pensées par l’écrit est une technique que j’adore. Le papier est comme un psychologue ou un coffre, tu déposes tes mauvaises pensées, tes croyances limitantes et en plus gratuitement.

Pour y arriver, tu dois décrire la situation en étant le plus précis possible sur ce que tu ressens. Il faut parler de tes émotions négatives.

Une fois que tu as jeté la première pierre sur le papier, suis ton fil de pensée, fais tout sortir de ta tête. Sache que tu n’as aucune limite et personne ne saura ce que tu marques.

Surpasser tes croyances limitantes

Nous pensons directement que nous n’allons pas y arriver, alors nous échouons bien avant de commencer.

Ces pensées sont des croyances limitantes et il faut mettre en œuvre différentes techniques pour les surpasser.

Changer ton état d’esprit :

Voir cette limite comme positive car elle permet d’avoir un but à franchir.

Vivre dans le présent :

Le présent est le seul état temporel qui n’a aucune possibilité d’être influencé par nos pensées négatives. Il faut donc concentrer nos efforts sur lui.

Pour en savoir plus, tu peux aller voir mon article : « Vivre dans l’instant présent dans les phases d’échec »

Utilisez les affirmations positives :

Répète-toi que tu es le contraire de tes pensées et à force, ton cerveau l’intégrera.

Faire de la visualisation créative :

Se mettre dans la peau de ce que l’on veut devenir et se concentrer sur comment on agit, on pense etc.

Pour aller plus loin, je te propose d’aller voir l’article : “Surpasses tes croyances limitantes pour affronter les échecs”.

Faire de la méditation

Dans ces situations, il faut savoir lâcher-prise et la méditation est connue pour aider à cela.

Le maître mot est RÉGULARITÉ. Ne fais pas la même erreur que beaucoup de monde, méditer pour réparer les situations à court terme dans les affaires. Utilise la méditation comme moyen de maintenir ton bien-être sur le long terme.

Grâce à cela, tu vas porter beaucoup moins d’importance aux éléments perturbateurs qui sont insignifiants dans ta carrière, la création de ton entreprise ou ta vie tout simplement. Tu seras donc moins stressé, plus zen dans ces situations et donc tu réussiras à les accepter plus facilement.

Se faire confiance

Il faut réussir à se faire confiance, tout finira bien. Nous sommes des êtres qui nous adaptons, nous savons encaisser. Même si aujourd’hui, il y a peu d’aspect positif à faire telle action, dis-toi que dans quelques années cela te servira dans ta vie ou pour ton futur travail.

Quand j’étais enfant, mes parents me demandaient de tondre la pelouse pour avoir mon argent de poche. Sur le moment c’est énervant mais finalement, aujourd’hui je suis content qu’ils m’aient inculqué des valeurs de travail.

Aller plus loin :

En appliquant ces méthodes, tu réussiras parfois à accepter la situation ou le contraire et donc mieux encaisser les échecs. Ce qui compte c’est d’avancer, d’évoluer. Tu dois te féliciter des petits pas que tu fais chaque jours. Si tu arrives à le faire, alors tu as toutes tes chances de rester concentrer et de pouvoir réussir.

J’espère que grâce à cet article tu réussiras à accepter la situation d’échec qui te gêne. 

Si tu as envie de passer au niveau supérieur, tu peux intégrer mon programme en 10 jours gratuit pour t’aider à surmonter les échecs par toi-même.

Passe une belle journée.

Thibault

 

Partage à tes amis entrepreneurs qui ont besoin de surmonter un échec
  •  
  •  
  •  

1 Comment

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*